JE ME SOUVIENS:
Le programme d’éducation

Je me souviens (JMS) est né suite à l’ajout de la création du 22e Bataillon et de la bataille de Vimy au programme d’histoire de secondaire 4. Par souci de préserver dans la mémoire collective les efforts et les sacrifices gigantesques faits par les Canadiens et Québécois, un projet pilote a été développé pour marquer le 100e anniversaire de la bataille de Vimy en 2017. L’exposition a été vue par plus de 4 000 élèves à Montréal dans le mois d’avril 2017 seulement, prouvant le besoin qu’éprouvent les enseignant-e-s pour du contenu pertinent.

Je me souviens (JMS) est un programme éducatif de Compagnie Canada créé en collaboration avec la Fondation du Royal Montreal Regiment (RMR) et le Royal 22e Régiment (R22eR). JMS offre des outils pédagogiques gratuits qui s’insèrent dans le programme d’histoire du Québec afin d’aider les élèves à acquérir une meilleure compréhension du rôle du Québec dans les conflits armés des 100 dernières années et, ultimement, les aider à comprendre l’impact à long terme de la guerre sur notre société pacifique.

Le contenu est créé par des enseignant-e-s en Univers social au secondaire et est basé sur le programme du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et les collections historiques de deux régiments d’infanterie: The Royal Montreal Regiment et le Royal 22e Régiment.

Les modules clé-en-main comprennent le guide de l’enseignant-e, le guide de l’élève, des présentations visuelles complémentaires, des vidéos, liens vers des ressources supplémentaires, etc. et sont une opportunité de développer les compétences transversales. Grâce à des sources primaires, les élèves sont appelés à faire des recherches, analyser et présenter leurs résultats de façon créative sous forme de lignes du temps, affiches, profils de soldats, lettres, poèmes, vidéos et réflexions personnelles autant sur des médiums imprimés que numériques. Il n’y a aucune obligation d’utiliser toutes les activités offertes – les enseignant-e-s peuvent choisir celles qui leur conviennent le plus. Tout le matériel est disponible gratuitement en ligne en français et en anglais.

Articles récents

Les forces étrangères en Italie (partie #1) : l’Armée indienne britannique & la Force expéditionnaire brésilienne

Les armées alliées mobilisées durant la campagne d’Italie (1943-45) étaient aussi diverses qu'elles étaient nombreuses. Combattant aux côtés des armées américaines, britanniques et canadiennes, se trouvaient, en effet, plusieurs unités issues de quatre continents différents. Cet article, la première partie d’une série de deux textes, présente ainsi une partie des forces étrangères en Italie.

Les frères Courtney : une étude de cas sur l’enrôlement des soldats noirs lors de la Première Guerre mondiale

Pour la plupart des soldats noirs canadiens, s’enrôler durant la Première Guerre mondiale représentait un défi de taille. Puisque les agents de recrutement étaient responsables de l’admission dans l’armée, ceux-ci avaient le pouvoir de refuser à des individus l’accès aux services militaires. La Première Guerre mondiale était considérée comme une « guerre d’hommes blancs », et ces officiers empêchaient souvent les personnes noires de se joindre au combat outre-mer en raison de leur couleur de peau. Malgré tout, certains Canadiens noirs ont réussi à trouver des agents prêts à les autoriser à s’enrôler dans des bataillons aux côtés de soldats blancs. Jacob Courtney était l’un de ces hommes.

Congo – Le Canada en tant que membre des Nations-Unies

En 1960, le Congo obtient son indépendance, mais les tensions ethniques et politiques demeurent très vives et invitent les Nations Unies à intervenir. Le Canada répondit alors à l'appel et déploya des troupes pour stabiliser la situation et pour assister les civils dans ce qui constitue sa première grande mission de maintien de la paix.

Partenaires fondateurs

Nous contacter

Vous pouvez nous joindre par courriel à l’adresse education@jemesouviens.org.

Vous pouvez nous joindre par téléphone au 438 826-4599.