Jirga: recherche de consensus

Que s’est-il passé le 11 septembre? Comment cette journée a-t-elle changé le monde à jamais? Qu’est-ce que l’OTAN? Quels éléments de l’histoire de l’Afghanistan ont conduit à la guerre?

Les élèves participeront à une activité de recherche de consensus pour développer leur pensée critique à l’égard de l’intervention canadienne en Afghanistan et de la participation du Canada à la guerre contre le terrorisme. 

La recherche de consensus fait partie de l’histoire de l’Afghanistan depuis des siècles; elle y est connue sous le nom de jirga. La jirga fait intervenir les aînés pachtounes dans le cadre d’un conseil communautaire, où ils agissent à titre de médiateurs pour écouter les différends et en débattre dans le but de trouver une solution. Lorsque la jirga a entendu les deux côtés du conflit et évalué les options, elle prend une décision en parvenant à un consensus. Pendant des siècles, les participants aux jirgas ont dû traverser des terrains accidentés à pied pour se rendre au lieu de réunion. 

Même si les élèves n’auront pas à aller bien loin, ils devront atteindre leur propre consensus au moyen d’une jirga portant sur deux questions fondamentales : le Canada devrait-il être obligé d’intervenir lorsque l’OTAN le lui demande? Le Canada a-t-il bien fait d’intervenir en Afghanistan?

Déroulement de l’activité

  1. Divisez la classe en six groupes. Les élèves lisent leur section attribuée (A-F). Ils peuvent utiliser les textes sur la page ici, mais vous pouvez aussi imprimer les sections (Que s’est-il passé le 11 septembre? Qu’est-ce que l’OTAN? Quels éléments de l’histoire de l’Afghanistan ont conduit à la guerre?) (5-10 min). 
  2. Chaque groupe résume à la classe les éléments les plus pertinents de sa section (10-15 min). Les élèves peuvent se poser les questions Qui? Quoi? Où? Quand? Comment? Pourquoi?.
  3. Lorsque la classe a entendu les résumés de chaque équipe, les élèves doivent débattre des questions suivantes au sein de leur groupe initial et parvenir à un consensus (8-10 min). Chaque équipe doit débattre des questions ci-dessous et parvenir à un consensus. Les équipes devront expliquer à la classe quelle est leur décision et pourquoi elles en sont arrivées à cette conclusion. (15-20 min).
  4. Optionnel – l’enseignant-e peut modifier la composition des groupes pour enrichir les débats, en demandant à un-e élève par groupe de se joindre au groupe suivant.

Questions:

  • Intervenir ou ne pas intervenir?
  • Le Canada devrait-il être obligé d’intervenir lorsque l’OTAN le lui demande?
  • Le Canada a-t-il bien fait d’intervenir en Afghanistan?

Pour lancer la discussion, l’enseignant-e posera les questions suivantes :

  • Qui est responsable de maintenir la paix dans le monde?
  • Le Canada devrait-il aider ses alliés? 
  • Quelle est la responsabilité du Canada vis-à-vis des autres nations qui se battent pour la démocratie?
  • Quel devrait être le rôle du Canada sur la scène internationale?
  • Une intervention militaire est-elle parfois la seule solution?
  • Les nations devraient-elles résoudre leurs problèmes par elles-mêmes? 
  • Quelle responsabilité le monde devrait-il avoir envers la souffrance humaine?
  • Le Canada devrait-il exporter ses valeurs?

Autres activités qui pourraient vous intéresser

Répliques d’uniformes

Nous prêtons des uniformes de soldat et d’infirmière pour que tout le monde puisse s’imaginer comment les gens s’habillaient à l’époque. Ces uniformes donnent un petit aperçu de la vie quotidienne des gens qui ont participé à ces événement qui ont pris des proportions encore jamais vues.

Les infirmières pendant la Première Guerre mondiale

Les élèves exploreront la participation canadienne à la Première Guerre mondiale,les combats et les pertes qui ont mené à l’intervention du Corps médical de l’armée canadienne.

Tragédie maritime: le Llandovery Castle

Les élèves en apprendront davantage sur la tragédie du Llandovery Castle, un navire-hôpital attaqué par les Allemands.