Jennie Carignan – Une femme accomplie

Femme passionnée et disciplinée, Jennie Carignan est une figure importante des Forces canadiennes.
Photo : Finn O’Hara, McLean’s

Femme passionnée et disciplinée, Jennie Carignan est une figure importante des Forces canadiennes. Elle fait carrière au sein de l’armée depuis plus de 34 ans, ce qui l’a mené à être la première femme à diriger des unités de combat pour les Forces canadiennes. Elle porte le titre de Major-général et commandant de la 2e Division du Canada et de la Force opérationnelle interarmées de l’Est.

Cette femme ambitieuse, est originaire d’Asbestos (aujourd’hui appelée Val-des Sources) en Estrie. Sa famille était principalement constituée d’ouvriers. Très jeune, elle rêvait de faire carrière en danse. Son plus grand souhait était de devenir ballerine!

À la fin de ses études secondaires en 1986, l’appel de défis se fait de plus en plus sentir sentir. C’est ce qui la mènera vers une carrière militaire. Elle cherchait « quelque chose de plus grand qu’elle » s’amuse-t-elle à répéter en entrevue. Encouragée par sa famille, c’est donc à 17 ans qu’elle part étudier au Collège militaire royal du Canada à Kingston en Ontario

« Le principe de l’obéissance à l’ordre est extrêmement important dans l’armée, mais il ne peut s’agir d’une obéissance aveugle…. Elle doit être une réflexion sur ce qui est bien et ce qui est mal. Vous ne pouvez pas exécuter des ordres que vous jugez mauvais. » Jennie Carignan, Forbes

Photo : Canadian Military Family Magazine

Elle ne se doutait pas à ce moment-là de tout le chemin qu’elle allait parcourir! Au cours de sa carrière elle participe à de nombreuses missions. Jennie Carignan a participé à une mission de paix dans les plateaux de Golan. Dans les années 90, elle participe également au conflit qui a marqué les esprits en Bosnie-Herzégovine. Puis, la mission en Afghanistan vient s’ajouter à ses réalisations. Actuellement, elle dirige une équipe d’environ 600 militaires dont 250 Canadiens en Irak. Il ne s’agit pas d’une mission de combat mais plutôt un appui afin de renforcer les forces irakiennes dans le but de les outiller pour empêcher un retour du groupe armé État islamique.

En plus d’une carrière militaire impressionnante, cette mère de famille a un parcours académique très riche et varié! Notons qu’elle détient une maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval, un diplôme en génie des combustibles et des matériaux du Collège militaire royal du Canada, et pour couronner le tout, elle possède une maîtrise en arts et sciences militaires du United States Army Command and General Staff College et de la School of Advanced Military Studies.

Jennie Carignan est reconnue pour son leadership basé sur la confiance, ce qui fait d’elle une personne hautement respectée.

Voici un bel exemple de femme qui est parvenue à se réaliser et se démarquer dans un milieu où rien n’est gagné d’avance. Il s’agit vraiment d’une magnifique source d’inspiration!

« La résolution des conflits est une question multidimensionnelle et complexe et nécessite donc une approche multidisciplinaire avec la contribution d’une équipe diversifiée. D’après mon expérience, une équipe diversifiée est plus tolérante, plus empathique, plus curieuse et, par conséquent, plus créative. » Jennie Carignan sur l’intégration du genre dans les opérations militaires, OTAN, novembre 2020

Photo : OTAN, novembre 2020

 

Article écrit par Emilie Bernier pour Je me souviens. Pour savoir plus sur son travail, consultez son site web : https://www.ebnumerique.ca/accueil.