Molly Lamb Bobak

 

Molly Lamb Bobak (Artistes de guerre des Archives de guerre canadiennes, 1942)

À l’hiver 1942, le premier ministre Mackenzie King approuva la création des Archives de guerre canadiennes, un programme conçu pour produire des archives artistiques de l’expérience du Canada au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Le programme était dirigé par un comité d’artistes de guerre qui sélectionnait des artistes pour les envoyer à l’étranger. On confia le mandat aux artistes canadiens détachés d’assurer qu’une trace du passé serait conservée sous une forme qui rendrait justice à l’intensité émotionnelle du conflit. Le cran et la détermination d’une artiste courageuse firent en sorte que le travail crucial des Canadiennes fut intégré à ces précieuses archives historiques.

Molly Lamb Bobak, diplômée de l’école des arts de Vancouver, s’enrôla dans le Service féminin de l’Armée canadienne (CWAC) en 1942. Durant les trois années suivantes, elle occupa différents postes d’un bout à l’autre du Canada : elle travailla dans une cantine de l’armée, fabriqua des costumes et des décors pour les concerts de l’Armée canadienne, fit des croquis de moteurs et passa des semaines à dessiner des pièces de viande pour l’école de cuisine du CWAC. Mais plus important encore, elle fit continuellement pression sur le comité des artistes de guerre pour qu’on la nomme artiste de guerre officielle, faisant de l’autostop jusqu’à Ottawa pour présenter sa cause.

Cependant, l’armée était si réticente à placer une femme dans une position où elle serait témoin de situations réelles de combat que la nomination de Molly Lamb Bobak fut reportée à après la guerre. Elle mit les voiles pour l’Angleterre en juin 1945 et passa les six mois suivants à voyager à travers l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et la France, tout en dessinant les femmes qu’elle rencontrait sur sa route. Ses portraits de femmes des forces armées firent en sorte que les générations futures se souviendraient des contributions de ces femmes travaillantes et prêtes à faire tomber les barrières.

Au cours de son service dans l’armée, Molly Lamb Bobak tenait un journal illustré qui mettait ses expériences en images et se moquait de l’institution militaire. Il est disponible en ligne sur le site de Bibliothèque et Archives Canada.

Pour en apprendre davantage sur Bobak, consultez l’article de l’Encyclopédie canadienne à son sujet.

Pour en savoir plus sur les Canadiennes ayant servi pendant la Deuxième Guerre mondiale, consultez les autres articles de Valour Canada (en anglais) :
« CWAC » (Cynthia Oakley), « CWAAF » et « Canadian Army Film and Photo Unit » (Karen Hermiston)

 

 

 

La lieutenante Molly Lamb, du Service féminin de l’Armée canadienne, dessinant un croquis à Volendam, aux Pays-Bas, le 12 septembre 1945. (Photo : Lieut. S. C. Weir / MDN Canada / BAC M# 3217951.)
« Remembrance Day » de Bobak. (Photo : Artstack.)

 

Photo de couverture : Molly Lamb Bobak, artiste de guerre du CWAC. Photo prise à Londres, en Angleterre, le 12 juillet 1945. (Photo : BAC M# 3191978.)

 

Réimprimé ici avec l’autorisation de Valour Canada dans le cadre d’une collaboration entre JMS et Valour Canada. Pour voir d’autres articles comme celui-ci, consultez leur bibliothèque d’histoire militaire (en anglais seulement).